Smartphone icon Calendar icon Map marker big
1544227852 icon dp building

Urbanisme

De petite commune rurale dans les années 1960, Dumbéa est maintenant devenue une ville à part entière, dynamique, animée et pleinement ancrée au cœur de l’agglomération du Grand Nouméa. Dumbéa est une ville en mouvement, propice aux projets, aux innovations et aux idées nouvelles, à condition, bien entendu, que ces projets soient encadrés, respectueux de l’environnement et soucieux du cadre de vie des habitants. Ce développement urbain est en effet aujourd’hui maîtrisé, afin de mieux anticiper les besoins et les attentes de chacun, et afin qu’il soit humainement durable pour les générations futures.

Les ZAC de Dumbéa

Les Zones d'Aménagement Concerté (ZAC), sont au nombre de trois sur le seul territoire de la ville de Dumbéa : Dumbéa-sur-Mer, la plus grande de France,  Panda, consacrée à l'émergence d'une zone industrielle propre et Centre Urbain de Koutio, destinée à dynamiser la commune et doter Dumbéa d'un cœur de ville actif et agréable. 

Il s'agit d'opérations d'aménagement à l'initiative des collectivités publiques et portées par celles-ci (CUK par la Ville, Dumbéa-sur-mer et Panda par la Province), dont le pilotage peut être effectué directement par la collectivité ou par un aménageur, en l'occurrence pour les trois ZAC de Dumbéa, il s'agit de la SECAL. 

En ce qui concerne le mode de financement d'une ZAC, c'est son dossier de réalisation qui la valide à son commencement et en détermine la durée, annonce son budget assorti d'un programme de travaux, en particulier concernant les réseaux de voiries et certains équipements publics. Le principe de financement des ZAC repose donc sur de l'autofinancement. Le budget doit être équilibré : les recettes sont issues des ventes de terrains viabilisés aux promoteurs privés, les dépenses d'un montant égal représentent le coût de réalisation des voiries et réseaux, auquel s'ajoute la construction des équipements déterminés dans le dossier de réalisation de la ZAC. Si l'opération s'avère déficitaire à la fin de la période de réalisation, la collectivité qui porte la ZAC doit compenser sur ses fonds propres le déficit financier.

ZAC de Dumbéa-sur-Mer

Le projet de Dumbéa-sur-Mer s’inscrit en continuité de l’extension urbaine de la ville de Nouméa en se développant le long de la baie de Koutio sur 500 ha. Cette zone représente une réserve foncière importante du côté non encore urbanisé de la Savexpress qui permettra à la commune de Dumbéa de disposer d’une façade maritime (qui nécessitera le remblaiement de 20ha de mangrove). Trois échangeurs disposés sur la Savexpress permettront la circulation de part et d’autre de l’axe routier. 

Dumbéa-sur-Mer fait le lien entre deux autres ZAC sur le territoire communal : au sud, la ZAC du Centre Urbain de Koutio (CUK, 20 ha, 1200 logements, le lycée du Grand Nouméa, la médiathèque…) destinée à être le cœur de ville avec de grands équipements et une mixité de commerces et d’activités, et au nord la ZAC Panda associant activité et habitat (300 ha, 300 logements, 300 à 400 lots d’entreprises) en «complément» de la zone de Ducos. 

A l’échelle de l’agglomération, la ville de Dumbéa et particulièrement la ZAC de Dumbéa-sur-Mer absorberont une part importante de la croissance démographique à venir. 

La SECAL est chargée de l’aménagement de l’ensemble de la zone pour un montant de 29 milliards FCFP qu’elle équilibrera avec la vente des droits à construire. Dumbéa-sur-Mer devrait comprendre de nouveaux logements, y compris ceux déjà construits dans le périmètre :

  • Dorade : 437 logements.
  • Brigitte : 308 logements construits par le FSH.
  • FSH : 70 logements.
  • A construire : 5185 logements.

Pour les 6000 logements, la densité sera relativement faible puisque 10 logements à l’hectare sont prévus sur l’ensemble de la ZAC en tenant compte des possibilités offertes par le relief. 
Leur construction sera financée pour une part importante par la défiscalisation (80%) et le contrat de développement (20%). Ce dernier finance les opérations d’habitat social portées par les opérateurs suivants :

  • La SEM Agglo (tranche 2007) : opération Takutéa 1 et 2.
  • La SEM Agglo (tranche 2008) : opération Takutéa 1b et 2b.
  • La SIC (tranche 2007) opération Tamina et Maracanga.

Les équipements prévus concerneront

  • la construction d’une nouvelle station d’épuration en extension à l’existante ;
  • la construction de 2 collèges et 5 groupes scolaires ;
  • des installations publiques municipales ;
  • des maisons de quartiers et maisons pour associations ;
  • une promenade littorale de découverte sera aménagée.

ZAC du Centre urbain de Koutio

Le projet de la ZAC du Centre Urbain de Koutio a pour objectif de doter Dumbéa d’un véritable centre-ville.

L’implantation choisie, située au « barycentre » des communes de Nouméa et de Dumbéa, est une zone stratégique pour la ville et pour l’agglomération nouméenne dans son ensemble. 

Cette ZAC, desservie à la fois par la Savexpress et la RT1, sera une véritable façade pour la commune. Destinée à devenir un pôle à l’échelle de l’agglomération selon les dispositions du Schéma de Cohérence de l’Agglomération Nouméenne (SCAN), la ZAC comprendra, à terme des grands équipements (lycée du Grand Nouméa, médiathèque, centre commercial, écoles…), des activités tertiaires, des services publics ou privés, des commerces et des logements variés.
Actuellement, sont déjà installés sur le site :

  • les sièges de plusieurs bailleurs sociaux (SECAL, SEM Agglo) ; d’entreprises calédoniennes telles que ARBE et des bureaux ;
  • un centre médical regroupant plusieurs spécialités différentes (médecins, infirmières, kinésithérapeutes, radiologues, …) ;
  • des logements ;
  • des équipements communaux tels que la médiathèque et une école maternelle.

La SECAL, chargée de l’aménagement de cette ZAC de 20 hectares, a lancé début 2010 une étude d’urbanisme afin de définir un schéma d’aménagement général de la ZAC tant sur le plan urbain ou VRD que paysager.

Cette étude, menée par le groupement Etec/Babylone Avenue, permettra d’orchestrer le développement de la ZAC et de ses alentours, en accord avec les documents supra-communaux (SCAN, Plan de Déplacement de l’Agglomération Nouméenne, …) et les études adjacentes à son territoire (projet de renouvellement urbain de la zone Normandie/Yahoué/St Quentin, ZAC de Dumbéa-sur-Mer …). 
En accord avec ce schéma d’aménagement définissant l’emplacement des places publiques, les zones de commerce, les activités ou les logements et les hauteurs de bâtiments possibles, des appels à projets seront lancés fin 2010 pour relancer le développement dans le secteur de la ZAC. 

Le passage du futur TCSP (Transport en Commun en Site Propre) en plein centre de la ZAC, ainsi que la création d’un système de contre-allées depuis la RT1 permettront d’en faire un quartier vivant et facilement accessible à tous. L’aménagement des abords de la Tonghoué favorisera un cheminement doux (piétons, cycles) depuis le Centre Urbain de Koutio jusqu’à la mairie annexe, via le lycée du Grand Nouméa et la piscine, en permettant un accès au parc des Sports, situé de l’autre côté de la Savexpress, et à la ZAC de Dumbéa-sur-Mer.

ZAC Panda

La Zone d’Aménagement Concerté est une procédure d’aménagement (acquisitions foncières, travaux puis cessions des terrains viabilisés) sous maîtrise de la collectivité et c’est la province Sud qui a pris la responsabilité de la maîtrise d’ouvrage de la ZAC Panda (Parc d’Activités du Nord de l’Agglomération). Cette procédure permet de faire participer financièrement les promoteurs à la construction des équipements publics nécessaires à l’urbanisation. 

Sur la commune de Dumbéa, la population va quasiment doubler d’ici 2020, passant de 22 500 à environ 40 000 habitants. 

La ZAC Panda propose environ 400 lots à bâtir dédiés aux entreprises, aux commerces et à l’habitat. La commune espère ainsi grandement augmenter l’offre d’emplois sur son territoire. Cette ZAC permettra un ré-équilibrage en termes d’activités professionnelles car actuellement tout le pôle emploi de l’agglomération est essentiellement centré sur le sud de l’agglomération, en particulier sur la presqu’île de Ducos pour l’activité industrielle. 300 lots sont également prévus pour des logements. 

Cette politique provinciale de développement industriel et commercial couvre près de 250 ha dans le secteur de la Plaine Adam. 

Pour une cohérence d’ensemble de ces deux zones entre terre et mer, la ville propose que la portion de voie de la Savexpress située entre l'ancien péage et le pont de Dumbéa soit transformée en un boulevard urbain afin d’optimiser les déplacements et créer un accès entre mer et montagne.

Plan d'Urbanisme Directeur (PUD)

La Ville de Dumbéa participe depuis quelques années au fort développement urbain du Grand Nouméa en lien avec la réalisation des Zones d’Aménagement Concertées qui permettra un doublement de la population d’ici à 15 ans (22000 habitants à 45000 habitants). 

Le Plan d’Urbanisme Directeur (PUD) constitue un outil de mise en adéquation des politiques communales et supra-communales, notamment en matière d’urbanisme, d’habitat et de déplacements. Il s’agit d’intégrer l’ensemble de ces politiques publiques dans le cadre d’un projet urbain qui définit des mesures, actions et opérations portant aussi bien sur la structuration et l’organisation de l’espace public que sur l’espace privé pour ensuite lui trouver une traduction dans un règlement : actions sur le centre urbain, sur l’espace ZAC, le nord de la commune et les nouvelles orientations à y apporter, emplacements réservés à définir éventuellement, étude liée à l’institution du droit de préemption…. 


Initiée dès juillet 2008, la mise en révision du Plan d’Urbanisme Directeur (PUD) de la ville a été officialisée en février 2009. Cette étape a été suivie d’un diagnostic territorial exhaustif ayant débouché sur notre Projet de Ville Durable, projet soumis ensuite à de multiples réunions de concertation publiques.
L’enquête publique, qui s’est déroulée du 23 août au 8 octobre derniers, constituait donc la dernière étape des consultations avant la finalisation du projet.
Le PUD, modifié et corrigé suite au rapport du commissaire enquêteur, a été validé par le
conseil municipal le 16 novembre. Comme le maire s’y était engagé, il a été tenu compte de
toutes les demandes légitimes et étayées exprimées lors de l’enquête publique. En final, le
PUD a été soumis au vote de l’assemblée de la province Sud le 18 décembre 2012.

Retrouvez ci-dessous le plan d'Urbanisme Directeur de la ville de Dumbéa et ses annexes. 

Icon pdf download

PUD- Annexe 2 cahier des prescriptions & recommandations architecturales

Icon pdf download

Plan d'urbanisme directeur

Icon pdf download

PUD- 4 Annexes et servitudes

Icon pdf download

PUD- plan de zonage global

Icon pdf download

PUD- plan de zonage nord

Icon pdf download

PUD- plan de zonage Sud

Icon pdf download

PUD- Annexes et servitudes approbation

Plan d'aménagement de zone PAZ et RAZ

Retrouvez ci-dessous les plans d'aménagement des zones de Dumbéa-sur-Mer, Panda et du Centre Urbain de Koutio. Ces zones d'aménagement répondent à des règles strictes. 

Icon pdf download

Plan d'aménagement Panda

Icon pdf download

Plan d'aménagement Centre urbain de Koutio

Icon pdf download

Plan d'aménagement Dumbéa-sur-Mer