Smartphone icon Calendar icon Map marker big

ACTUALITES

1610426610 lepto dengue pave site

Vigilance face à la dengue et la leptospirose

Publié le 12 January 2021

En cette période de fortes pluies, la population est invitée à adopter certains gestes afin de lutter contre la dengue et la leptospirose.

La leptospirose

La leptospirose est une maladie grave, parfois mortelle. Cette maladie est due à des bactéries, les leptospires, répandues dans le monde entier, et dont il existe plusieurs variétés. On la contracte en général lors d'une activité en relation avec de l'eau douce souillée par l'urine ou avec des animaux contaminés. L'incubation, de durée variable, peut aller de deux à vingt et un jours.

Consultez un médecin immédiatement si vous présentez un ou plusieurs de ces signes :

  • Fièvre élevée (supérieure à 39°C)
  • Douleurs musculaires, articulaires, abdominales
  • Forts maux de tête
  • Grande fatigue

La maladie peut s'aggraver 4 à 5 jours après les premiers signes et évoluer vers l'ictère, c'est-à-dire la jaunisse : oeil jaune orange et couleur "thé foncé", avec atteinte du foie, puis des reins, des méninges, des poumons, du coeur ...

Un traitement antibiotique existe : il doit être pris dès que possible.

Il est possible d'attraper la leptospirose plusieurs fois au cours de sa vie, il faut donc rester vigilant et adopter les bons gestes :

  • Conservez les aliments dans les boîtes fermées
  • Stockez vos ordures ménagères dans des conteneurs fermés
  • Ramassez les fruits tombés des arbres
  • Dératisez régulièrement
  • Ne marchez pas pieds nus
  • Evitez la baignade en eau douce dans les rivières et les creeks
  • Couvrez vos plaies avec des pansements étanches
  • Vaccinez vos chiens

Cliquez ici pour plus d'informations.

La dengue

 

Il s'agit d'une affection virale transmise à l’homme par l'intermédiaire du moustique Aedes aegypti qui pond ses œufs dans les eaux propres (boîtes vides, sous-pots...). Cet arbovirus possède quatre sérotypes, sans immunité croisée, mais procurant une immunité définitive pour chacun des sérotypes. La ré-infestation par un autre sérotype risque d'induire une maladie plus grave.

Les bons réflexes :

  • Pensez à bien regarder chez vous s'il y a d'éventuels gîtes larvaires à éliminer : pots, soucoupes, feuilles...
  • Protégez-vous avec des répulsifs : tortillons, huiles essentielles...
  • Protégez vos espaces (fenêtres, bassins à poissons...) avec des moustiquaires
  • Consulter un médecin dès l’apparition des signes.

Les symptômes les plus fréquents sont : fièvre élevée (39 à 41°C), frissons, maux de tête, douleurs (yeux, membres, articulations), etc. Nausées et fatigue peuvent aussi apparaître, ainsi qu’une éruption cutanée (plaques rouges et démangeaisons) sur le tronc et les membres.

Pour rappel, et pour éviter que le moustique ne devienne résistant au produit, conformément aux protocoles de l'OMS, l'épandage n'est réalisé qu'en cas de dengue avérée, sur un rayon de cent mètres autour de l'habitation concernée.

Cliquez ici pour plus d'informations.