Accueil / Ma ville / Situation

Situation

Dumbéa, une commune en devenir

2e commune de Nouvelle-Calédonie par sa population, Dumbéa s'étend sur 255 km2.
Sa principale particularité est de réunir tout à la fois un caractère très urbain (au sud) et broussard (au nord).
Commune du Grand Nouméa, située au coeur et au barycentre de l'agglomération, seule voisine directe des trois autres communes du Grand Nouméa (Mont-Dore, Nouméa et Païta), ses quartiers d'Auteuil et de Koutio marquent, au sud, la frontière avec Nouméa.

Au nord, la commune revêt un caractère plus rural et champêtre, que ce soit à l'est avec les Monts-Koghi et la Montagne des sources, ou encore les rives tranquilles de la rivière Dumbéa ou sur les berges de la Nondoué.

La commune est dominée, au Nord, par le Mont Dzumac, haut de 1 250 mètres d'altitude.

Destination privilégiée des Nouméens le week-end, Dumbéa est un poumon vert situé aux abords de la capitale.

La richesse de la faune et de la flore
Un observatoire d’espèces endémiques

fauneDumbéa peut se prévaloir de sa nature. La forêt tropicale primaire des Monts-Koghi, représentative de la diversité de la flore endémique du territoire, abrite également 12 des 16 espèces de la faune endémique à la Nouvelle-Calédonie, dont le cagou, le cardinal (ou Diamant Psittaculaire), le notou et l’émouchet bleu.

La commune est arrosée par la rivière, qui alimente Nouméa en eau potable, et par les affluents qui s’y rejoignent. La flore y est variée. Sur le vaste estuaire de la Dumbéa, les palétuviers cèdent la place au Calophyllum inophyllum (arbre dont la base du tronc est couchée vers la mer). Sur les berges des rivières, fougères puis arbustes se partagent le relief.

Un climat contrasté

De par sa diversité géographique, Dumbéa a une pluviosité très contrastée, pouvant varier du simple au double (de 900 mm en baie de Gadji à 2 000 mm à la Couvelée). La température moyenne annuelle est de 23°, avec un maximum au mois de février et un minimum en juillet-août.