Accueil / Ma mairie / Les services municipaux / Le secrétariat général

Le secrétariat général

Collaborateur direct du maire et de ses adjoints, il prépare et met en oeuvre les décisions du conseil municipal. Par délégation du maire, il est le chef de l’administration, il assure la coordination de l’action de l’ensemble des services.
Le secrétaire général de mairie détient des compétences élargies lui permettant d’encadrer, de suivre la gestion administrative et budgétaire de la commune, et de conduire des projets en pilotant les ressources humaines.

Police municipale

tranquillit-vacances-Dumba

Adresse et contact : 88, avenue d’Auteuil Koutio Dumbéa
Courriel: police@ville-dumbea.nc 
Tél. : 41 88 88
Fax :
41 00 80


Horaires d'ouvertures :

  • Lundi et mardi : 7h-20h
  • Mercredi et jeudi : 7h-22h
  • Vendredi : 7h-3h du matin
  • Samedi : 8h-3h du matin
  • Dimanche : 8h-20h


Chef de service : Brigadier-chef Principal Philippe Lissarrague
Chef adjoint : Brigadier-chef Pascale Bardou

Placée sous l’autorité directe du maire, la police municipale de Dumbéa est avant tout une police de proximité. Au plus proche de la population et en contact constant avec le terrain, elle agit en matière de prévention et de surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publique.

En partenariat très étroit avec les services de l’Etat (gendarmerie) - garants de l’ordre public - elle est chargée d’appliquer la politique de sécurité définie par le Maire sur le terrain afin de garantir la sécurité des biens et des personnes.

La police municipale de Dumbéa est en outre chargée d’assurer l’exécution des arrêtés de police du maire et de constater par procès-verbaux les contraventions auxdits arrêtés ainsi qu’aux dispositions des codes et lois pour lesquels compétence lui est donnée.

Elle est en outre chargée :

  • De la préservation du domaine public,
  • Du respect de la réglementation en matière de permis de construire,
  • De la gestion et du contrôle des marchands ambulants sur le périmètre communal,
  • De la circulation et du stationnement (taxis de Dumbéa),
  • De l’application de toutes les réglementations municipales, notamment pour ce qui concerne le bruit, les animaux dangereux et en divagation, etc.,
  • Et de la surveillance générale du périmètre communal.

 

Nombres d’agents : Equipements roulants :
  • 1 chef de poste ;
  • 1 chef de poste adjoint ;
  • 23 agents de police ;
  • 8 gardes champêtres
  • 5 véhicules légers ;
  • 2 fourgons.
 
 

Centre de secours

 


Adresse et contact : Koutio 30 Avenue d'Auteuil
Tél. : 41 00 10
Fax : 41 00 14
Courriel : pompier@ville-dumbea.nc 
Horaires : 24h/24h

Chef de service : ADJ Bruno Chitussi
Adjoint au chef : Eddy AITA
 
Le Centre de Secours et d’Incendie de Dumbéa a en charge les missions principales suivantes :

  • Protéger les personnes et les biens
  • Secourir les personnes
  • Lutter contre les incendies
  • Protéger l’environnement


Nombre d’agents et métiers :

  • 15 sapeurs pompiers professionnels
  • 35 sapeurs pompiers volontaires


Nombre de structures ou équipements :

  • 1 caserne de 800 m2
  • 4 engins pompes
  • 4 véhicules légers

Affaires générales




Adresse et contact : Hôtel de Ville, 66 avenue de la Vallée - 98835 DUMBEA
Tél. : 41 40 00
Fax : 41 80 40
Courriel : courrier@ville-dumbea.nc 

Chef de service  : Sylvia CONZATTI
Le service des affaires générales (SAG) recouvre 8 missions principales ainsi définies :

  • L’ACCUEIL, recouvre l’accueil physique et téléphonique du public
  • Le PROTOCOLE, concerne l’organisation de cérémonies, l’accueil des villes jumelles ou d’invités mais également le secrétariat du maire
  • Le CONSEIL MUNICIPAL, s’attache à la correction et la mise en forme des projets de délibérations, à l’envoi des convocations, au secrétariat des commissions et du conseil
  • La COMMUNICATION, concerne la coordination des services pour la rédaction du bulletin, le suivi de la revue de presse, l’aide à la rédaction d’informations de presse, le suivi des relations avec les journalistes
  • Le COURRIER, recouvre l’organisation des transmissions, la correction, mise en forme, l’enregistrement, l’envoi et le classement des courriers sortant ainsi que l’enregistrement, la diffusion, le classement des courriers entrant
  • L’ARCHIVAGE, s’attache à l’enregistrement, le classement, la recherche voire la destruction des documents
  • L’ENTRETIEN, consiste en la gestion des stocks, le nettoyage et l’entretien du plateau ainsi que l’aide à la préparation de réceptions
  • Enfin, LES AFFAIRES GENERALES à proprement parler, à savoir la gestion des tableaux de bord, la réalisation d’études pour le secrétaire général ainsi que la gestion de l'équipe du service


Nombre d’agents et métiers :

10 agents au total recouvrant des métiers aussi divers que l’accueil, le secrétariat, l’entretien, l’archivage.

Bureaux situés à l’Hôtel de Ville
Tél. : 41 40 02
FAX : 41 80 40
Courriel : sylvia.conzatti@ville-dumbea.nc

Contrat d'agglomération




Adresse et contacts : Hôtel de Ville, 66 avenue de la Vallée - 98835 DUMBEA
Tél. : 41 40 04
Fax : 41 80 40
Courriel : courrier@ville-dumbea.nc 
Horaires : du lundi au jeudi de 7h30 à 15h30 et le vendredi de 7h30 à 14h30

Chargée de missions pour les politiques contractuelles : Aline DRIENCOURT

La cellule du Contrat d’agglomération a pour mission de mettre en œuvre et de coordonner les actions menées au titre du contrat d’agglomération du Grand Nouméa sur le territoire de la commune de Dumbéa. Elle est composée d’une chargée de mission.

Le contrat d’agglomération est un des contrats de développement dont bénéficie la Nouvelle-Calédonie. C’est un partenariat financier intercollectivités d’une durée de cinq ans réunissant six acteurs institutionnels (l’Etat, la province Sud, les quatre communes du Grand Nouméa) autour d’objectifs communs.

La ville de Dumbéa connait un fort développement démographique. Sa population est de 32 290 habitants en 2014, et elle est estimée à 35 000 habitants en 2016. La population de la ville de Dumbéa est jeune et socialement marquée. La commune accuse un retard conséquent en matière d’équipements et manque de moyen financier pour accompagner son développement. La délinquance est significative : elle représente 17 % de la délinquance calédonienne. Dans ce contexte, il s’agit de développer des pôles d’activités de manière à ce que la ville de Dumbéa ne soit plus considérée comme une commune dortoir.

Ainsi, on peut souligner que trois grands projets sont moteurs du développement urbain de la commune: la ZAC Panda, la ZAC du centre urbain de Koutio et l’ouverture du médipôle en fin d’année 2016 qui vont permettre d’augmenter le taux des actifs résidant sur la commune. En outre, plusieurs autres projets auront un impact certain sur le développement de la ville : on peut notamment citer le projet Néobus  qui  permettra de relier directement le centre-ville de Nouméa au centre urbain de Koutio ou encore la construction d’un multiplexe au cœur du centre urbain.

Plus spécifiquement tourné vers la jeunesse, le projet de culture urbaine « big up spot » constitue une opération innovante qui s’inscrit dans l’aménagement du croissant vert permettant de relier certains équipements entre eux en modes doux.

Enfin, ces aménagements doivent se faire tout en recherchant la préservation de zones de loisirs. On peut citer trois exemples notoires : tout d’abord, le classement comme réserve naturelle provinciale d’une surface de 92 km2 a permis de sanctuariser une zone naturelle. Ensuite, le parc Fayard est devenu un véritable pôle d’attraction de la ville en termes de loisirs sur la rivière Dumbéa. Enfin, le Groupement de droit privé local (GDPL) waka a réalisé l’aménagement et la viabilisation de deux lots sur terres coutumières pour réaliser un lotissement d’habitation en cohérence avec l’urbanisation des terrains voisins.

Dans ce contexte, les opérations présentées par la commune de Dumbéa au titre du contrat 2017/2021 visent en priorité à assurer à la population un accès aux infrastructures de bases obligatoires. Ces infrastructures, au-delà de la réponse à des besoins primaires qu’ils apportent, constituent un préalable indispensable au développement urbain. Ainsi, les deux premières opérations contractualisées correspondent à de l’assainissement et de l’adduction en eau potable. Il s’agit par ces équipements, de répondre aux besoins existants et à venir au sud de la ville et à la densification du nord autour du pôle urbain.

Dans une volonté d’accompagner le développement urbain, et notamment les populations des programmes sociaux qu’elle accueille, la ville souhaite rattraper son retard en équipements en offrant des équipements de proximité spécifiques dédiés. Il s’agit notamment de la possible construction du pôle éducatif, d’une ludothèque, ou encore de la création d’aires de jeux aménagées. En outre, la proportion des moins de 30 ans étant particulièrement marquée, la ville de Dumbéa a choisi de placer la jeunesse au cœur de son action municipale au travers de la mise en place d’un plan d’actions pour la jeunesse destiné à mettre en œuvre des actions de prévention primaire à l’égard des jeunes pour pallier le risque de basculement vers la délinquance. Il s’agit de garantir aux jeunes une égalité des chances par l’éducation et le soutien des familles, par la sécurisation des transitions entre la formation et l’emploi, par la lutte contre l’oisiveté, par l’épanouissement personnel ou encore l’éveil à de nouvelles pratiques. Pour terminer, la ville de Dumbéa a souhaité inscrire un projet d’aménagement durable de l’espace au travers du développement de l’usage des modes doux, de la création d’activités économiques, du développement de l’offre touristique et du développement d’espaces familiaux et de rencontres. Cette opération stratégique d’aménagement de la promenade Jules Renard  répond à un impératif de désenclavement du nord de la ville. Pour conclure, l’ensemble des projets inscrits par la ville de Dumbéa au titre de la génération de  contrats 2017-2021 lui permettra d’inscrire son développement dans une perspective durable avec un projet urbain de cohésion sociale solide plaçant sa jeunesse au centre de son avenir. Au total, en dehors de sa participation au volet intercommunal basée sur une clé de répartition entre les communes, interne à chaque syndicat, ce contrat représente 3 297 250 000 FCFP de volume contractuel total pour la réalisation d’opérations sur la commune (dont 689 250 000 FCFP en fonctionnement). L’Etat subventionnera ces projets à hauteur de 1 261 710 000 FCFP soit environ 38.27 %, et la province Sud à hauteur de 599 587 500 FCFP soit 18.18 %. La commune n’interviendra donc financièrement qu’à hauteur de 43.55 % dans le plan de financement de ces projets, soit 1 435 952 500 FCFP.

La commune de Dumbéa, dont la croissance urbaine relève d’une formidable dynamique, dispose avec ce nouveau Contrat d’agglomération 2017-2021, d’un outil financier partenarial et de planification au service de sa politique de développement territorial maitrisé.